Skip to main content

Québec, 24 janvier 2022 – Alors que le gouvernement prépare un plan de déconfinement, la réouverture des établissements spas doit s’opérer dès la première phase. Pour l’Association québécoise des spas (AQS), rien ne justifie que les quelques 140 spas au Québec demeurent fermés encore plus longtemps et une réouverture rapide s’impose.

Depuis le début de la pandémie, aucune éclosion n’a été rapportée dans les établissements spas  alors qu’ils ont pourtant accueilli des centaines de milliers de personnes.

Nettement plus de bienfaits que de risques

Les spas offrent des installations vastes et très majoritairement extérieures et on y observe en tout temps des standards sanitaires très élevés. Des centaines de milliers de dollars ont même été investis pour garantir le respect de protocoles resserrés dans les derniers mois. La clientèle est aussi principalement constituée de couples et de personnes seules. Il est naturel de respecter la distanciation sociale et les bulles familiales.

La fermeture des spas apparait aussi totalement incohérente alors que les piscines des établissements hôteliers demeurent ouvertes, et cela sans que l’on y recense aucune éclosion. De plus, les spas ont comme mission première de contribuer à la santé et au bien-être physique et mental dans un contexte où les Québécois en ont bien besoin.

Des pertes de plus de 200 000$ depuis un mois pour plus de la moitié des spas

Un sondage mené par l’AQS auprès de ses membres révèle que 52% des établissements ont enregistré des pertes évaluées pour chacun à plus de 200 000$ depuis que le gouvernement a décrété la fermeture des établissements avant les fêtes.

Les spas perdent des revenus importants à chaque jour qui passe et les entrepreneurs s’inquiètent également de leur capacité à retrouver leur personnel après des fermetures successives. Au cours des 22 derniers mois, les spas ont été fermés pendant plus de 10 mois.

Citation

« Il est inconcevable de garder les spas fermés alors que nos établissements comportent davantage de bienfaits que de risques pour la santé des Québécois. Cette fermeture est totalement injustifiée. Il y a des limites. Les spas doivent rouvrir, et rapidement. Ce sont des établissements hautement sécuritaires et nécessaires à la santé économique des régions. »

-Véronyque Tremblay, Présidente-directrice générale Association québécoise des spas

À propos de l’AQS

Depuis 2012, l’Association québécoise des spas (AQS) représente les établissements spas dans tout le Québec. Les spas génèrent plus de 5000 emplois et représentent une contribution à l’économie québécoise d’environ 200 millions de dollars annuellement.

-30-

Source : Association québécoise des spas, https://spaexcellence.ca/association-spas/a-propos-association/

Pour renseignements :

Claudie Bérubé

Association québécoise des spas

communications@hotelleriequebec.com 

418.801.7663

Laissez une réponse

This site is registered on wpml.org as a development site.